Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Italie > Naples et la Campanie > Pompéi > Pompéi : quelques maisons privées

Pompéi : quelques maisons privées

6 mai 2017, par Madeleine, Pascal

Cet article permet de visiter quelques-unes des maisons privées de Pompéi parmi les plus connues ou les plus spectaculaires.

Le forum et ses abords sont présentés dans un autre article tandis que les édifices publics et boutiques sont ailleurs.

La maison de Casca Longus

Cette maison se trouve le long de la rue de l’Abondance qui constitue l’axe principal de la ville (decumanus maximus), reliant le grand forum et le quartier de l’amphithéâtre.
Publius Servilius Casca Longus est un personnagei qui conspira contre Jules César. Son nom est gravé sur le pied d’une table de marbre qui lui appartint selon toute vraisemblance. Cette table de marbre est présentée dans l’atrium de la maison mais fut trouvée dans une autre maison.


La fontaine de l’Abondance et la maison du Sanglier

La rue de l’Abondance tire son nom d’une fontaine ornée d’une figure de la Fortune ou de l’Abondance. Un peu plus haut dans la rue, près du forum, la maison du Sanglier possède une mosaïque représentant un sanglier attaqué par des chiens.

La maison du Poète tragique

C’est dans cette maison qu’a été trouvée une mosaïque déposée au musée archéologique de Naples et qui lui a donné son nom. La maison est célèbre aussi pour la mosaïque de sol qui marque l’entrée de son vestibule et qui porte l’inscription Cave canem c’est-à-dire "Attention au chien".

La maison du Verger

Cette maison possède de belles peintures à sujet végétal.

La maison d’Octavus Quartio

Cette vaste maison compte des salles richement décorées et un très beau jardin orné de deux longs bassins orthogonaux situés à deux niveaux différents. Ils sont agrémentés de fontaines.



La maison de Vénus à la coquille

Cette demeure d’une famille aisée est remarquable par la grande peinture de Vénus qui décore le mur du fond du jardin.

Le domaine de Julia Felix

Cette vaste propriété incluait un établissement thermal.

Un célèbre portrait du musée archéologique de Naples provient de la maison de Julia Felix.

La maison du Faune

Cette maison doit son nom à la statue de bronze qui ornait son impluvium. C’est également dans la maison du Faune qu’on a trouvé la célèbre mosaïque de sol représentant la bataille d’Alexandre contre Darius.

Entre le jardin et le péristyle, le salon qui abrite la mosaïque d’Alexandre


Plusieurs éléments du décor somptueux de cette propriété sont conservés au musée archéologique de Naples, en particulier des mosaïques.

La villa des Mystères

La villa des Mystères est une vaste et riche demeure suburbaine située sur un domaine vinicole. Elle est célèbre pour les peintures qui ornent ses pièces de réception et plus spécialement le triclinium et le tablinum.

La grande scène du triclinium est une peinture du IIe style pompéien due à un artiste local. Sa signification reste incertaine : cette série de séquences pourrait représenter les préparatifs d’un mariage ou bien encore un rite d’initiation d’une épouse au dieu Dionysos.

Les deux photos ci-dessus sont prises depuis une ouverture située dans un des murs. Le cycle se lit de gauche à droite mais ses deux premières scènes n’apparaissent pas sur les vues d’ensemble qui précèdent.

Le tablinum, bureau du maître de maison, est orné de peintures sur fond noir, avec de délicates miniatures égyptisantes dans le IIIe style pompéien.

Les chambres ou cubicula montrent des décors architecturés dans le deuxième style.


Article mis à jour le lundi 5 juin 2017