Le site de Madeleine et Pascal

Palazzi dei Rolli 2/2

Via Balbi et autres palais
20 décembre 2015, par Madeleine, Pascal
 

Projetée dès 1585 afin d’étendre le secteur des palais qui existaient déjà dans la Strada Nuova (aujourd’hui Via Garibaldi), la Via Balbi fut tracée entre 1601 et 1618 à la demande de Stefano Balbi, membre d’une riche famille de banquiers.

Les palais de la Via Balbi

La Via Balbi est située à la marge du centre historique de Gênes. Elle s’étend de la Piazza della Nunziata jusqu’à la Piazza Acquaverde où se trouve la statue de Christophe Colomb.

JPEG - 160.4 ko
Entre deux palais, le débouché de la Via Balbi sur la Piazza della Nunziata


La statue de Christophe Colomb, Piazza Acquaverde
La statue de Christophe Colomb, Piazza Acquaverde

Palazzo Giacomo e Pantaleo Balbi

Ce palais qui se trouve au 4, Via Balbi est aujourd’hui le siège de l’Université de Gênes, fondée en 1481.

Palazzo Stefano Balbi ou Palazzo Reale

La construction de ce palais situé au 10, Via Balbi commença entre 1618 et 1620, à la demande de Stefano Balbi. Une deuxième phase de construction fut confiée aux architectes Piero Francesco Cantone et Michael Moncino entre 1643 et 1655. L’édifice comporte un corps de bâtiment central carré et deux ailes qui se prolongent vers la mer. De nombreux aménagements et transformations intervinrent ultérieurement.

En 1823, le palais fut vendu au roi de Sardaigne qui l’adopta comme une de ses résidences officielles, d’où son nom actuel de Palazzo Reale.

Autres bâtiments de l’Université

Au 5, Via Balbi se trouve le bâtiment principal de l’Université de Gênes, lui aussi construit par la famille Balbi entre 1634 et 1645. Il est mitoyen de l’église des Saints Jérôme et François-Xavier, construite en 1658. Elle est aujourd’hui désaffectée et transformée en bibliothèque universitaire.

Palazzo Nicolo Lomellini

Le palais situé au 5, Piazza della Nunziata fut bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit par l’armateur napolitain Achille Lauro en respectant le style architectural d’origine.

Le nom de la compagnie de navigation polyvalente Flotta Lauro apparaît sur la façade. Cette société (1920-1987) dont le siège social était à Naples opérait dans le transport maritime et possédait des porte-conteneurs, des superpétroliers et des navires de croisière.

D’autres Palazzi dei Rolli

Palazzo Cesare Durazzo

JPEG - 168.3 ko

Ce palais se situe au 12, Via del Campo. C’est aujourd’hui un immeuble d’habitation et de bureaux, remarquable par ses plafonds rococo dont certains sont peints en grisaille.

La Via del Campo étant plus proche de la mer que la Via Balbi ou la Via Garibaldi, on jouit, des fenêtres du palais, d’une vue sur le port et la mer.

Palazzo Cipriano Pallavicini

Ce palais se trouve sur la Piazza Fossatello.

Palazzo Bartolomeo Rebuffo-Serra

Situé Piazza Santa Sabina, ce palais fut édifié à partir de 1509. Il est aujourd’hui le siège la faculté des langues et cultures modernes de l’Université de Gènes.


Le Palazzo Ducale

JPEG - 118.8 ko
Piazza Matteotti : le corps central et l’aile ouest du Palazzo Ducale, dominée par la Tour Grimaldi

Cet édifice néoclassique qui fut le palais des doges de Gênes présente une architecture issue d’une longue histoire.

À l’époque de la domination militaire qui suivit les batailles navales contre les Pisans (1284) et les Vénitiens (1298), la république de Gênes possédait un édifice médiéval, le palais Fieschi, dont il ne subsiste aujourd’hui qu’une tour, la tour Grimaldi. Aux XIVe et XVe siècles, le palais fut agrandi et restructuré afin d’accueillir les institutions de la nouvelle république.

En 1591, l’architecte Andrea Ceresola restructura de nouveau le palais pour en faire un édifice monumental. En 1777, après un incendie, l’édifice nécessita une reconstruction, réalisée par un architecte suisse qui l’aménagea en style néoclassique.

Enfin au XXe siècle, le palais fut de nouveau restauré. Il est aujourd’hui siège de la préfecture et accueille des événements culturels.



Article mis à jour le 24 mars 2016