Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Espagne > Oviedo > Oviedo, la ville ancienne

Oviedo, la ville ancienne

4 novembre 2014, par Madeleine, Pascal
 

Oviedo, aujourd’hui capitale de la province des Asturies, fut capitale des rois des Asturies. C’est dans cette région montagneuse que Pélage le Conquérant arrêta l’invasion arabe lors de la légendaire bataille de Covadonga qui marqua, en 722, le début de la Reconquista. Oviedo et ses environs comptent plusieurs édifices d’époque préromane. Oviedo fut aussi le point de départ du chemin primitif de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, celui qu’emprunta le roi Alfonso II el Casto au IXe siècle après la découverte des supposées reliques de l’Apôtre.

JPEG - 209.3 ko
Place de la cathédrale
À gauche, le palazio de Valdecarzana (XVIIe)

Les abords de la cathédrale

La place de la cathédrale porte le nom du roi Alphonse II le Chaste, roi des Asturies de 791 à 842 et fils du roi Fruela Ier. À la suite de Pélage et de Fruela, Alphonse II fut l’un des artisans de la Reconquête. Il fonda sa capitale à Oviedo, en tant qu’héritière symbolique de la capitale wisigothe de Tolède et l’institua en tant que diocèse. C’est lui qui fit construire l’église San Tirso qui se trouve aujourd’hui sur la place de la cathédrale. Il ne reste, dans l’église actuelle, qu’un vestige de la construction d’Alphonse II : une fenêtre trigéminée bordée d’un cadre de style arabe ou alfiz.

  • Église San Tirso : le vestige du IXe siècle.
  • La cathédrale San Salvador
  • Palazio de Valdecarzana
    Le blason monumental
  • Palacio de Camposagrado
    Remarquer l’avant-toit proéminent.
  • Palacio de Camposagrado
    Ce palais du XVIIIe siècle abrite aujourd’hui (...)
  • Façade de l’ancienne université
    Devant l’université, une sculpture de Manolo (...)
  • Cour de l’ancienne université
    Au centre, la statue du fondateur don (...)
  • Tour de l’université
    Vue prise depuis la Plaza de Porlier

Le quartier de l’hôtel de ville et du Fontan

L’hôtel de ville ou Ayuntamiento fut construit en 1622-1623 par l’architecte Juan de Naveda. L’église paroissiale San Isidoro el Real se trouve sur la place de l’Hôtel de ville. À proximité, on trouve le quartier du Fontan, avec un marché couvert et des rues aux maisons colorées.

  • Façade de l’Ayuntamiento
    L’arc central de l’étage inférieur occupe (...)
  • La tour-horloge de l’Ayuntamiento
  • Entrée de l’hôtel de ville
    Un lion en marbre provenant d’une ancienne (...)
  • L’église paroissiale San Isidoro el Real
    Cette église du XVIIe appartenait à un collège (...)
  • Rue du Fontan
    À gauche, le marché couvert et, au fond, le (...)
  • Maisons à portiques dans le quartier du (...)
  • Palais du Marqués de San Feliz (XVIIIe)
  • Les Vendeuses du Fontan
    Ce groupe sculpté se trouve Plaza de Daoiz y (...)
  • Monastère de San Pelayo

Un monument civil préroman exceptionnel : la Foncalada

JPEG - 143.3 ko
La Foncalada, puits du IXe siècle

La Foncalada est une fontaine d’époque préromane. Elle fut construite sous le règne d’Alphonse III des Asturies au IXe siècle et fut placée sur une source à proximité des murs de la ville d’Oviedo, à côté d’une ancienne voie romaine.

Cet édifice demeure l’une des rares constructions civiles d’usage public subsistant de la période du Haut Moyen Âge. La Foncalada fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco, aux côtés des églises préromanes des environs d’Oviedo.

Le logo de cette rubrique représente la Croix de la Victoire, joyau de l’art asturien préroman, conservé dans la Chambre sainte de la cathédrale San Salvador d’Oviedo et devenu l’emblème des Asturies. D’après la tradition, une croix serait apparue à Pélage le Conquérant lors de la légendaire bataille de Covadonga qui l’opposa en 722 aux troupes arabes et marqua le début de la Reconquista. La Croix de la Victoire fut commandée en 908 à des orfèvres par le roi Alfonse III et offerte à la cathédrale d’Oviedo.


Article mis à jour le 18 septembre 2016