Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Généalogie > Nos ancêtres > Un mariage en 1757 à Wormhout

Un mariage en 1757 à Wormhout

29 juin 2007, par Pascal
 

Le mariage

François Laurent (Laurent François) Vanbrugghe épouse le 19 septembre 1757 à Wormhout, Marie Anne Primitive Schelle. Voici l’acte de mariage de la paroisse de Wormhout :

L’an de grâce 1757, le 19 de septembre, du consentement du sieur curé de Wormhout après publication du ban avec dispense de deux autres en cette église et celle d’Herzeele entre Sieur Laurens Frans (Laurent François) Vanbrugghe, jeune homme âgé d’environ 19 ans, natif d’Houtkerke, fils de Sieur François Vanbrugghe natif d’Houtkerke et de Marie Thérèse Debil, et Marie Anne Primitive Schelle native de Wormhout, âgée d’environ 22, fille de feu Sieur Benoit Jean Schelle ici décédé et de Marianne François Danes ici décédée, native de (la paroisse) St Martin à Berghe, sans opposition, le soussigné Sieur Jacques Albert Danes cousin sougermain ... (?), curé de Bavinc(h)ove a reçu le consentement mutuel des contractants, et par paroles du présent, les ai solennellement joints en mariage du consentement du père du contractant et des tuteurs de la contractante.

Ont été témoins le dit père ; le Sieur Martin Joseph Schelle, bailly de prévôté de St Winnoc à Wormhout ..., Benoit Schelle frère de la contractante ; Jean de Lannoy et le Sieur ... Alexandre Vandewalle curé de Wormhout qui ont signé avec moi en double (les mêmes) jour et an que dessus. Ainsi est.

Suivent les signatures de :
- A. Vandewalle ..?
- L.F. van Brugghe
- J.A. Danes, curé de Bavinchove
- Marie Anne Primitiva Schelle
- François Vanbrugghe
Signature
- M Schelle
- Benedictus Schelle
- FJF De Lannoy

François Laurent Vanbrugghe

François Laurent Vanbrugghe est né à Houtkerque le 7 novembre 1728, fils de François Jacques Vanbrugghe et de Marie Thérèse Debil.
François a été cultivateur. Il est décèdé à l’âge de 66 ans le 15 nivôse de l’an2.

Son père, fils de François et Livine Calve est né le 15 décembre 1699 à Houtkerque. Il a épousé le 24 janvier 1728 à Houtkerque, Marie Thérèse Debil. Il est décèdé à l’âge de 68 ans et a été inhumé dans l’église d’Herzeele.

Sa mère, née le 26 août 1707 à Herzeele, est fille de Laurent et Jeanne Outters. Elle décède à Herzeele à l’âge de 70 ans.

Marie Anne Primitive Schelle

Marie Anne Primitive Schelle est née à Wormhout le 14 mars 1736, fille de Benoit Jean et Marie Anne Daenes. Sa marraine était sa grand-mère, Marie Françoise Vanblarenberghe. Elle décédée à Herzeele en 1820 à l’âge de 84 ans.

Son troisième prénom « Primitive » rappelle sans doute qu’elle a été le premier enfant du couple.

Ses parents sont décédés à Wormhout avant son mariage, Benoit Jean à l’âge de 40 ans et Marie-Anne à 28 ans. L’acte de mariage évoque le consentement des tuteurs sans préciser leurs noms.

Son père Benoit, fils de Martin François Schelle et Marie Françoise Vanblarenberghe, a été baptisé à l’église St Martin de Bergues le 20 février 1713. Il a épousé en 1735 à Bergues, Marie Anne Daenes et en deuxièmes noces, en 1744, Marie Thérèse Neut. Benoit a été arpenteur dans la châtellenie de Wormhout et bailli de la Seigneurie de Gaesbeke à Wormhout.

Son grand-père Martin François Schelle, connu comme "Heer François Schelle" dans un dénombrement des habitants du Comté de Wormhout en 1716, a été greffier puis bailli de la Prévôté de Saint Winnoc.

Parmi les frères de Benoit, Martin Joseph reprend la charge de bailli de son père vers 1749, Mathieu Winnoc était moine à l’abbaye et Pierre François religieux Récollet [1].

Un demi-frère d’Anne Primitive – et aussi son filleul - était Jacques Joseph Schelle : né le 14 juin 1747, il est devenu curé doyen de Saint Eloi à Dunkerque. Pendant la révolution, prêtre réfractaire, il refusa de remettre ses lettres de prêtrise et se contenta de dire qu’il se désistait de toute fonction publique de son état (1er décembre 1793) ; il se retira à Wormhout mais on l’y arrêta pour le conduire à la citadelle de Lille. Il devint toutefois évêque conventionnel du Nord le 7 août 1800 [2]et fut sacré à Reims le 9 novembre. Peu de temps après en 1802 le concordat le renvoie à sa paroisse de Saint Eloi. Il meurt le 4 mars 1803 emporté par une courte maladie.

Les enfants du couple

Le couple a eu huit enfants.

L’aîné était Laurent François né en 1758 à Herzeele et décédé en 1809 à Anvers. Son parrain était son arrière grand-père, Laurent Debil et sa marraine son arrière-grand-mère, Marie Françoise Vanblarenberghe.
Il a épousé en 1785 à Wormhout, Scholastique Deniele, fille de Rose de Maulde et petite-fille du Comte Louis François de Maulde. Fille illégitime du Comte, Rose avait été reconnue par son père.
Laurent a été écrivain.

Le sixième enfant a été Ignace Jacques, né le 31 juillet 1773 à Herzeele et décédé le 21 janvier 1853. Son parrain était son frère aîné Laurent François. Cultivateur, il a épousé le 9 avril 1799 à Herzeele, Joséphine Debril.

Fils d’Ignace et de Joséphine, Henri Alexis Vanbrugghe est né le 7 mai 1801 à Herzeele et est décédé le 16 décembre 1882 à Saint-Pol-sur-Mer.

[1Les récollets sont des religieux de l’étroite observance de Saint François.

[2« Jean-Guillaume Guerrier (1741-1807), un luxembourgeois, préfet apostolique d’Haïti, curé constitutionnel en Flandre », par le Chanoine Léon Mahieu, Annales du Comité Flamand de France, 1932


Article mis à jour le 4 mai 2011