Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Inde > Madurai, la capitale des Nayak

Madurai, la capitale des Nayak

2 août 2014, par Madeleine, Pascal
 

L’histoire de Madurai vit se succéder

  • le royaume des Pandya qui dominèrent l’extrême sud de la péninsule indienne à partir du IIIe siècle de notre ère et jusqu’à l’arrivée des troupes du sultanat de Dehli en 1311,
  • la domination du royaume de Vijayanagar de 1364 à 1565,
  • la dynastie des Nayak de 1565 à 1736, date à partir de laquelle la ville passa sous le contrôle britannique.

Les principaux édifices de la ville de Madurai datent de l’époque Nayak. Ce sont le bassin sacré, le palais de Thirumalai Nayak et le temple de Minakshi. Ce dernier était malheureusement fermé à la visite le jour de notre passage.

Le bassin sacré

Le bassin sacré. Au loin, un gopuram du temple de Minakshi.

Le bassin sacré fut construit en 1645 par Thirumalai Nayak.

Sur le bord du bassin, des artisans teinturiers sont à l’œuvre pour faire sécher leurs écheveaux après teinture. Le dispositif qui les maintient tendus est un prodige d’équilibre qui demande une surveillance constante de la part de son propriétaire.

Le palais de Thirumalai Nayak

La cour du palais

Thirumalai Nayak, le plus important des souverains de la dynastie des Nayak au XVIIe siècle, régna de 1623 à 1659. Il est à l’origine des plus grands édifices de Madurai.

Le palais actuel se développe autour d’une cour. Si son architecture indo-musulmane traduit l’effet du passage des troupes du sultanat de Dehli, ses décors sont hindous.

  • Le trône des Nayak
  • Détail
    Le décor présente, à l’image des temples, deux (...)

La ville de Madurai fut aussi le lieu des académies littéraires qui accompagnèrent le développement de la littérature tamoule. Un petit musée situé dans le palais évoque cet aspect : il présente quelques pièces relatives à l’alphabet utilisé pour l’écriture de cette langue et quelques manuscrits tamouls.

À la sortie du palais
À la sortie du palais


Article mis à jour le 29 juin 2015