Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Généalogie > Initiation > Degrés de parenté

Degrés de parenté

16 février 2006, par Pascal
 

Le degré de parenté en ligne directe est le nombre de générations séparant l’ancêtre de son descendant.

Pour un parent quelconque du de-cujus, on repère dans ce tableau :

  • le degré de parenté de l’ancêtre commun avec le de-cujus,
  • le degré de parenté du parent avec l’ancêtre commun (descendance).


Ancêtre commun
Descen-
dance
0 1 2 3 4 5
0
De cujus Père,
Mère
Grand-père,
Grand-mère
Aïeul, e
AGP,
AGM,
Bisaïeul,e
AAGP,
AAGM,
Trisaïeul,e
3AGP,
3AGM,
4-aïeul, e
1 Fils
Fille
Frère,
Sœur
Oncle,
Tante
Grand-oncle
Grand-tante
AGO
AGT
AAGO
AAGT
2 Petit-fils
Petite-fille
Neveu,
Nièce
Cousin(e) germain(e)
(2edegré)
Oncle
Tante
à la mode de Bretagne
(du 3e au 2edegré)
(du 3e au 2edegré)
3 ApF Petit-neveu
Petite-nièce
Petit(e)-cousin(e)
(du 2e au 3edegré)
Cousin(e) issu(e) de germains
(3edegré)
(du 4e au 3edegré)
4 AApF ApN
(du 1e au 4edegré)
ApC
(du 2e au 4edegré)
(du 3e au 4edegré) Cousin(e) deux fois
issu(e) de germain(e)
(4edegré)
(du 5e au 4edegré)

Abréviations : A=arrière ; G=grand ; p=petit ; P=père ; M=mère ; F=fils ou fille ; N=neveu ou nièce ; O=oncle ; T=tante

Le degré de parenté en ligne collatérale est le nombre de générations obtenu en remontant les générations depuis l’un d’eux jusqu’à l’ancêtre commun et en les redescendant jusqu’à l’autre collatéral.

Se marier entre cousins deux fois issus de germains (parenté de degré 4 en droit canon, de degré 8 en droit civil) demandait autrefois une dispense de consanguinité de degré 4.


Article mis à jour le 27 mars 2016