Le site de Madeleine et Pascal

Aranda de Duero

2 septembre 2013, par Madeleine, Pascal
 

Aranda de Duero est située au bord du Rio Duero (le Douro), à 75 km au sud de Burgos. Dans son patrimoine architectural figurent en particulier

  • l’église Santa María la Real, datée des XVe et XVIe siècles et dont la façade possède un portail flamboyant organisé comme un retable de l’adoration des Mages
  • l’église de San Juan Bautista au portail surmonté de neuf superbes archivoltes.

Le tympan de l’église Santa Maria la Real : à gauche, la Nativité, et, à droite, l’adoration des Mages

Église Santa Maria la Real

Vue d’ensemble de la façade
Vue d’ensemble de la façade

Au-dessus du portail : Crucifixion et symboles royaux
Au-dessus du portail : Crucifixion et symboles royaux

La porte et ses décors sculptés évoquent un retable
La porte et ses décors sculptés évoquent un retable

Église San Juan Bautista

L’église Saint-Jean-Baptiste héberge aujourd’hui un musée d’art sacré.

L’église Saint-Jean-Baptiste et les archivoltes de son portail
L’église Saint-Jean-Baptiste et les archivoltes de son portail

Saint Jean Baptiste est représenté au tympan
Saint Jean Baptiste est représenté au tympan

Aranda de Duero, d’hier à aujourd’hui

Les rivières, successivement le Rio Arlanzón à Burgos, le Rio Duero à Aranda de Duero, puis à partir de l’an mil, le Tage, à Tolède, constituèrent des étapes importantes de la Reconquête vers le sud. Les villes installées sur ces rivières avaient la fonction de garder des points de passage. Aranda de Duero contrôlait ainsi un passage sur le Douro. La splendeur de la cité date du XVe siècle et un concile y fut réuni en 1473 par l’archevêque de Tolède pour réformer l’église de Castille. C’est aujourd’hui une petite ville.

Une autre église de cette petite ville
Une autre église de cette petite ville

Retour à l’article Burgos

Retour à la Carte d’Espagne


Article mis à jour le 30 août 2016