Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Espagne > Ségovie > La Granja de San Ildefonso

La Granja de San Ildefonso

Un palais du XVIIIe siècle pour le premier Bourbon d’Espagne
20 août 2013, par Madeleine, Pascal
 

La Granja de San Ildefonso est un palais d’été édifié par Philippe V d’Espagne, petit-fils de Louis XIV, devenu roi d’Espagne en 1700, à la mort du dernier roi Habsbourg resté sans descendance. Ce palais situé au pied de la Sierra de Guadarrama mêle divers styles, dans les goûts espagnol, germanique et italien. Il donne sur des jardins à la française et sa construction fut terminée en 1735.

JPEG - 213 ko
Le château, du côté des jardins
Une cour d’entrée dans le style classique espagnol
Une cour d’entrée dans le style classique espagnol
Une autre cour, dans le style baroque germanique
Une autre cour, dans le style baroque germanique
Symboles royaux
Symboles royaux
Fleurs de lys et collier de la Toison d’or à (...)
Perspective des jardins
Perspective des jardins
  Au bout des bassins, le salon de musique
Au bout des bassins, le salon de musique
La façade côté jardins, vue depuis le salon de musique
La façade côté jardins, vue depuis le salon de musique
Côté jardins, la façade évoque un palais italien
Côté jardins, la façade évoque un palais italien
Détail des décors de la façade côté jardins
Détail des décors de la façade côté jardins
Fontaine de la Renommée
Fontaine de la Renommée

Les enjeux de pouvoir liés à l’arrivée sur le trône de Philippe V d’Espagne furent au cœur de la lutte entre les puissances européennes pendant la Guerre de succession d’Espagne, entre 1701 et 1714. il s’agit de la dernière des guerres conduites par Louis XIV, allié à l’Espagne contre le Saint-Empire romain germanique qui revendiquait également la couronne d’Espagne jusqu’alors détenue par les Habsbourg.

L’Angleterre et les Provinces-Unies redoutaient tout autant la reconstitution de l’Empire de Charles-Quint que l’hégémonie française, conséquence de l’alliance dynastique entre la France et l’Espagne. Elles participèrent cependant au conflit en déclarant la guerre à la France. Cette guerre, qui fit entre 400 000 et 700 000 morts se termina par les traités d’Utrecht et de Rastatt qui mirent fin à plus de deux siècles d’alliance entre l’Espagne et le Saint-Empire et confirmèrent le déclin de l’Espagne en Europe et l’ascension de l’Angleterre comme puissance maritime.

Retour à l’article Ségovie
Retour à la Carte d’Espagne


Article mis à jour le 25 septembre 2016