Le site de Madeleine et Pascal

Reliefs rupestres de Tang-e Chowgan

Investitures et victoires sassanides à proximité de Bishâpûr
5 juillet 2012, par Madeleine, Pascal
 

La falaise de la rive sud
La falaise de la rive sud

La falaise de la rive nord, au pied de laquelle on distingue deux reliefs
La falaise de la rive nord, au pied de laquelle on distingue deux reliefs

Le site de Tang-e Chowgan se trouve près de la ville ancienne de Bishâpûr, là où une rivière débouche dans la plaine en sortant d’une gorge escarpée. Six reliefs rupestres sont sculptés sur les falaises des deux rives, à l’entrée de la gorge.

Les scènes, dont certaines ont été endommagées lors de travaux anciens de construction d’un aqueduc, évoquent des épisodes du début de l’empire sassanide (224-651).

Deux reliefs se situent sur la rive sud :

La petite victoire de Shâpûr Ier (241-272)

Vue d’ensemble
Vue d’ensemble

La scène principale est entourée de panneaux plus petits organisés en deux registres superposés.

Le panneau central illustre le triomphe de Shâpûr et évoque, par la représentation d’empereurs romains successifs, l’affrontement permanent de Shâpûr et de Rome.

Les panneaux de droite montrent chacun trois soldats en armes ; ceux de gauche contiennent chacun cinq officiers à cheval.

Le panneau central

À cheval, Shâpûr Ier, coiffé du chignon et de la couronne crénelée, triomphe face à l’empereur romain Philippe l’Arabe agenouillé, sabre au fourreau. Le corps de Gordien III, mort durant une campagne et prédécesseur de Philippe l’Arabe, est foulé par le cheval de Shâpûr. Shâpûr tient enfin par la main un personnage identifié comme l’empereur Valérien, capturé en 260.

Deux personnages se tiennent derrière Philippe l’Arabe : l’un d’eux pourrait être Surena, dignitaire militaire issu d’une famille parthe du même nom et dont un des membres avait tué le romain Crassus trois siècles plus tôt.

Face au visage de Shâpûr, un génie ailé ou putto, de style gréco-romain, apporte au roi un anneau orné d’un ruban.

Soldats en armes sur les panneaux de droite
Soldats en armes sur les panneaux de droite
Les soldats portent des lances, épées, masses, (...)

Le relief mesure 13,5 m de long et 5 m de haut
Le relief mesure 13,5 m de long et 5 m de haut

L’investiture de Shâpûr Ier

Investiture de Shapur Ier

La scène, inachevée ou très endommagée, représente deux cavaliers qui se font face. Shâpûr est à droite tandis qu’à gauche se trouve Ahura-Mazda qui lui remet l’anneau d’investiture.

On distingue un pompon de harnachement entre les pattes arrière de chacun des chevaux et les jambes des cavaliers dont les pantalons sont ornés de franges et de rubans flottants.

Sous chacun des cavaliers git un cadavre :

  • La divinité du mal Ahriman à gauche, est sous les pieds du cheval d’Ahura-Mazda,
  • À droite, sous les pieds du cheval du roi, c’est l’empereur romain Gordien III, tandis que Philippe l’Arabe, agenouillé devant Shâpûr, implore sa clémence.

Les quatre autres sont sur la rive nord :

La grande victoire de Shâpûr Ier

La grande victoire de Shapur

Organisé en registres horizontaux superposés, à la mode romaine, ce relief a été endommagé par l’aqueduc. Au centre est représentée la victoire de Shâpûr, avec, de nouveau, le corps de Gordien III, Philippe l’Arabe et Valérien. De nombreux fantassins et cavaliers sont figurés, ainsi que des notables. Les Perses sont à gauche et les Romains à droite. L’infanterie romaine apporte le tribut offert par les Romains.

Bahram II (276-293) recevant une délégation arabe

La délégation face au roi

Endommagé par le passage d’un aqueduc, ce relief représente Bahram II qui accueille une ambassade arabe accompagnée d’un dromadaire et de chevaux. La délégation est introduite par un Perse qui porte son épée droite. Elle pourrait être constituée d’Himyarites, issus d’un puissant royaume qui domina le Yémen du Ier au Ve siècle.

Si la péninsule arabique ne fut jamais conquise par les rois sassanides, sauf à la fin du règne de Khorsô Ier, les Perses naviguaient dans le Golfe persique et pouvaient avoir rencontré ces populations.

Détail du vêtement des ambassadeurs
Détail du vêtement des ambassadeurs

Ornements du cheval de Bahram
Ornements du cheval de Bahram

L’investiture de Bahram Ier (273-276)

Investiture de Bahram II

Bahram Ier, à droite, reçoit d’Ahura-Mazda la couronne d’investiture. Le personnage couché aux pieds du roi est à nouveau un ennemi mort.

La répression d’une révolte par Shâpûr II (309-379)

Répression d’une révolte par Shâpûr

Ce relief présente un style et un modelé différents des autres et on pense qu’il devait être terminé par un revêtement de plâtre ou d’enduits.

Le panneau est organisé en deux registres superposés. Le registre supérieur, montre le roi de face, sur son trône, portant un sceptre d’une main et tenant son épée de l’autre. Des dignitaires perses ou des membres de la famille royale lui rendent hommage sur sa droite, l’index droit levé devant le visage. À sa gauche, des prisonniers sont amenés au roi par des soldats.

Le registre inférieur montre à gauche des soldats perses en rang, et à droite, des soldats présentant un butin et les têtes de deux personnages exécutés dont l’un appartient vraisemblablement à la famille royale.

Le tableau pourrait faire référence à une répression ou victoire contre des Romains ou plutôt des chrétiens. Cette version est renforcée par la représentation d’une décapitation d’un membre de la famille royale : Shâpûr II avait fait exécuter l’un de ses neveux pour s’être converti au christianisme.

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le 27 août 2017